QUE DU BONHEUR


 
AccueilAnnuairesCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
+++++ Désormais, solidari chti est un forum ouvert à toutes et à tous. La nouvelle barre d'outils solidarichti est arrivée , soutenez le forum. Votre participation est bienvenue et pour bien suivre votre forum, il y a avantage de vous inscrire : Vous obtiendrez un réel suivis des nouveautés. Toujours gratuitement. N'hésitez pas. +++++

Partagez | 
 

 Louis Marie Cordonnier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
audomar62
Admin
Admin


Age : 69

MessageSujet: Louis Marie Cordonnier   Ven 15 Juil - 15:59

Louis-Marie CORDONNIER (1854-1940)


Grâce à son œuvre architecturale prolifique, Louis-Marie Cordonnier a laissé une empreinte durable dans le temps, en France et à l'étranger : Basilique Sainte Thérèse de Lisieux, Bourse d'Amsterdam, Palais de la Paix de la Haye, Opéra et Nouvelle Bourse de Lille, ainsi que de nombreux hôtels de ville de style flamand.


C'est à ses origines qu'il doit son attachement aux valeurs artistiques qui lui feront découvrir le besoin de créer des œuvres pour les mettre à la portée de ses contemporains. Louis-Marie Cordonnier (1854-1940)est né à Haubourdin le 7 juillet 1854, d'un père architecte (Jean Baptiste Cordonnier (1820-1902)) qui l'initie au métier et auteur en particulier de l'église Saint Maclou, de l'hôpital et de sa chapelle en 1878. Louis-Marie entre comme élève au palais des Beaux-Arts de Paris de 1875 à 1881. A son tour, il dispensera son enseignement à de nombreux disciples durant sa carrière longue et féconde. Ses mérites sont reconnus. Il deviendra membre de l'Institut et sera décoré de la médaille d'officier de la Légion de Honneur.

Il se passionne pour un art nouveau : l'art régionaliste, un mouvement esthétique en opposition à l'architecture officielle, uniforme et figée qui a traversé tout le 19è siècle. Croyant au progrès, voulant que l'architecture reflète les traditions locales, il imagine des solutions pour se rapprocher des conditions d'existence de l'habitant. En fait, Louis-Marie Cordonnier alliera avec bonheur l'art à la modernité de son époque.
L'homme d'art haubourdinois acquiert de l'expérience et une solide réputation d'architecte. Son talent est employé en 1929 à la construction de la basilique de Lisieux, en l'honneur de Sainte Thérèse. Le sanctuaire sera achevé en 1937. Cette année-là, le 11 juillet, le Cardinal Pacelli, qui deviendra le futur pape Pie XII, bénit solennellement, au milieu d'une foule considérable, l'édifice religieux. Là, quatre-vingts prêtres se succèdent toute une nuit pour Célébrer la messe et donner la communion. A la réalisation de cette œuvre monumentale est associé son fils Louis Stanislas, également architecte.

Sa renommée ne laisse pas indifférents nos voisins étrangers. Il produit les plans du palais de la Paix de la Haye et de la bourse d'Amsterdam.
Mais c'est au Nord qu'il donne la préférence. A l'époque où Hardelot n'était qu'une étendue de dunes, il conçoit sur le site, de 1905 à 1914, la célèbre station balnéaire, rivale du Touquet. Grâce à son talent, le lieu se couvre alors de villas, d'un casino auxquels s'ajoutent une église et des équipements publics. En 1906, son projet de construction de la bourse de Lille est adopté, mais il faut attendre 1920 pour voir son achévement. On lui doit l'édification en 1922 de l'hôtel de ville de Merville et de son beffroi, ainsi que la reconstruction en 1932 de l'imposant hôtel de ville de Bailleul, de style flamand. Reprenant toujours le beffroi nordiste et le pignon à la flamande, il parcourt la région et continue de bâtir. Sa personnalité se manifeste dans une série de réalisations : en 1940, l'hôtel de ville de Dunkerque, en briques rouges et pierres blanches, les mairies d'Armentières, de Loos et de la Madeleine. Enfin, on lui doit la conception de la lanterne des Morts et de la chapelle de Notre Dame de Lorette.

Le 15 octobre 1954, la ville d'Haubourdin rend hommage à ce bâtisseur et homme de foi, en dénommant Louis Cordonnier le groupe scolaire situé dans le quartier de l'Heurtebise.
Sans doute s'étonnera-t-on que ce génie n'ait pas laissé l'empreinte d'un hôtel de ville dans sa ville natale. Mais qu'importe, ses réalisations l'ont rendu célèbre dans notre région et ailleurs. Elles appartiennent désormais au patrimoine de l'humanité et à ce point de vue, les Haubourdinois peuvent en être très fiers.
Source : Pierre BEETS - Magazine d'Haubourdin - N°28 - janvier 1998





Architecture




Louis Marie Cordonnier (Louis Marie Cordonnier (né à Haubourdin le 7 juillet 1854, mort en 1940), architecte de la région Nord-Pas-de-Calais a construit et restauré de nombreux édifices, notamment Smile (né à Haubourdin le 7 juillet 1854, mort en 1940), architecte (Un architecte (du grec arkhitektôn qui signifie « maître charpentier ») est souvent un créatif dont le métier est de concevoir (par le dessin de plans) et de faire construire des bâtiments. De manière plus globale,...) de la région Nord-Pas-de-Calais a construit et restauré de nombreux édifices, notamment :



  • aux Pays-Bas :

    • le Palais de la Paix à La Haye, siège de la Cour permanente d'arbitrage et la Cour internationale de justice

  • en France :

    • l’Opéra de Lille, de style néoclassique
    • la Chambre de commerce et d'industrie de Lille, de style néo-flamand
    • l’église (L'église peut être Smile de Merville
    • l’église Notre Dame des mineurs de Waziers
    • il a restauré l’église Saint-Michel à Braffe et l'église Saint-Maclou de Haubourdin
    • il a reconstruit l’église Saint-Vaast de Feuchy ;
    • il est l'architecte de deux remarquables villas au Touquet classées à l'inventaire du patrimoine architectural (L'architecture produite depuis des siècles reste une mémoire considérable pour comprendre l'évolution des sociétés humaines. Ainsi les enseignements de l'architecture égyptienne, de...) français :

      • La Rafale, construite en 1894 pour lui-même. Il voulait en faire sa résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce terme vient du verbe latin...) d’été, mais il la revendra en 1900 lorsqu’il participera à la création de la station d’Hardelot. Cette villa est l’une des premières villas construites au Touquet, elle associe les styles anglo-normand, germanique et hollandais. Inscrite aux MH par arrêté du 1er décembre 1997, PA62000017. Inventaire Base Mérimée (La base Mérimée est une base de données, initiée et gérée par le ministère de la Culture, qui répertorie le patrimoine monumental français dans toute sa...): IA62000135
      • L’Ermitage construite en 1894. Inventaire Base Mérimée: IA62000136


  • de nombreuses villas à Hardelot dont sa propre villa après qu'il ait vendu celle du Touquet.
  • la Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux.
  • Quatre des beffrois qu'il a dessinés, construits ou reconstruits font partie des 23 beffrois du Nord-Pas-de-Calais et de la Somme qui ont été classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO en juillet 2005 :

    • Le beffroi de l’hôtel de ville de Loos
    • Le beffroi de l’hôtel de ville de Dunkerque qu'il dessine en 1895. L’hôtel de ville sera en partie reconstruit par son fils Louis Cordonnier après la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure...) Guerre mondiale.
    • Le beffroi de l’hôtel de ville de Comines qu'il reconstruisit à l’identique de celui de 1623 en 1932 après sa destruction pendant la première Guerre mondiale.
    • Le beffroi de l’hôtel de ville d’Armentières (style renaissance flamande) inauguré en 1934 (il avait été détruit en 1918 par les Allemands).


Une avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) lilloise porte son nom, l’avenue de l’Architecte-Cordonnier.


typeDisp = "none";
for(i=1; i


Revenir en haut Aller en bas
http://www.solidarichti.com
 

Louis Marie Cordonnier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUE DU BONHEUR  :: Petite liste non exhaustive des personnalités du Nord-Pas-de-Calais
recensement des personnes célèbres originaires de la région ou y ayant vécu
 :: Architectes.
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit