QUE DU BONHEUR


 
AccueilAnnuairesCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
+++++ Désormais, solidari chti est un forum ouvert à toutes et à tous. La nouvelle barre d'outils solidarichti est arrivée , soutenez le forum. Votre participation est bienvenue et pour bien suivre votre forum, il y a avantage de vous inscrire : Vous obtiendrez un réel suivis des nouveautés. Toujours gratuitement. N'hésitez pas. +++++

Partagez | 
 

 Sophie Daumier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
webmaster
Admin
Admin
avatar

Age : 63

MessageSujet: Sophie Daumier.   Dim 12 Déc - 21:26





Biographie.

Sophie Daumier voit le jour sur la Côte d'Opale, alors que son père Georges Hugon, compositeur,
était directeur de l'École de Musique de Boulogne sur Mer.

Elle suit des études de danse classique au théâtre du Châtelet à Paris, et des cours de dessin.
À 16 ans, elle part en tournée à l'étranger avec une troupe de ballet de French Cancan, sous le nom de scène de « Betty Hugon ».
Dotée d'un physique à la Brigitte Bardot, Sophie Daumier est engagée au cabaret La Nouvelle Ève comme chanteuse fantaisiste,
sous le nom de scène de « Betty Laurent ».
Elle devient par la suite comédienne de théâtre, après avoir suivi les enseignements de Pierre Dux et de Raymond Girard.

Elle débute au cinéma en 1955, dans Paris canaille, sous le nom de scène de « Betty Daumier ».
Au début des années 1960, elle a une liaison avec le rocker Vince Taylor.

En 1963, elle tourne Dragées au poivre, film musical, aux côtés de Claude Brasseur et de Francis Blanche,
et où elle rencontre Guy Bedos, déjà croisé au théâtre dans Cyrano de Bergerac.

À cette époque, elle a un fils de 7 ans, Philippe, qui chante d'ailleurs une des chansons du film,
Lili Gribouille, et que Guy Bedos reconnaîtra plus tard.
Philippe sera atteint plus tard par la même maladie que sa mère.

Elle perce vraiment au théâtre dans Patate, de Marcel Achard, qu’elle joue pendant six ans.
C'est à cette époque que, sur les instances de celui qu'elle se choisit un nouveau prénom, Sophie, et un nom de scène définitif,
Daumier, nom de jeune fille de sa mère.

Guy Bedos et Sophie Daumier vont finalement unir leurs destins à l'occasion du spectacle Milord L’Arsouille.
Ils se marient en 1965. Leur carrière commune durera une dizaine d'années. Ils interprètent ensemble de nombreux sketchs,
écrits par Jean-Loup Dabadie, notamment « La Drague » (1972), qui connut un immense succès populaire et qui reste la référence de leurs duos,
« Tête-bêche » ou « Les Vacances à Marrakech ». Sophie Daumier exprimait ainsi ses talents de comédienne,
composant avec aisance des personnages de jeune femme tour à tour drôle, peste, ironique, tendre, grimaçante ou boudeuse.

Après son divorce d'avec Guy Bedos en 1977, Sophie Daumier poursuit sa carrière de son côté,
jouant notamment dans Une histoire simple (1978), de Claude Sautet.

Deux ans plus tard, elle publie des souvenirs teintés d'amertume : Parle à mon cœur, ma tête est malade.
Atteinte, comme sa mère et son fils, par la chorée de Huntington, maladie génétique qui entraîne une dégénérescence neuronale irréversible,
elle est contrainte de réduire ses activités.

En 1988, pendant la comédie musicale Starmania, elle lance un appel pour qu'on vienne en aide aux victimes de cette maladie.

Morte la nuit de la Saint-Sylvestre, ses obsèques sont célébrées à l'église Saint-Roch (Paris), paroisse des artistes, le 1er janvier 2004.

Sophie Daumier est enterrée au cimetière du Père-Lachaise (45e division), entre les sépultures de Marie Trintignant et Gilbert Bécaud.

Filmographie.

Cinéma.


  • 1955 : Paris canaille ou Paris coquin : Une élève
  • 1956 : Les Collégiennes : Nicole
  • 1957 : La peau de l'ours : Juliette Ledrut
  • 1957 : À pied, à cheval et en voiture : Mireille Martin
  • 1957 : Quand la femme s'en mêle : Colette
  • 1957 : Les femmes sont marrantes : Marie-Josèphe
  • 1958 : Chéri, fais-moi peur : Marion
  • 1958 : À pied, à cheval et en spoutnik : Mireille Martin
  • 1959 : Bal de nuit : Zonzon
  • 1961 : Amélie ou le temps d'aimer : Emmanuelle
  • 1961 : Les croulants se portent bien : Martine
  • 1962 : Un chien dans un jeu de quilles : Sylvia
  • 1962 : L'amour à la mer : L'actrice du bar
  • 1962 : Carambolages : Solange
  • 1963 : Dragées au poivre : Jackie
  • 1964 : Aimez-vous les femmes ? : Violette, Marguerite
  • 1965 : Una voglia da morire
  • 1965 : Par un beau matin d'été : Monique
  • 1965 : Pas de caviar pour tante Olga : Philo
  • 1965 : Cent briques et des tuiles : Moune
  • 1967 : Trois cavaliers pour Fort Yuma (Per pochi dollari ancora) : Connie Breastfull
  • 1971 : Pouce : elle-même (avec Guy Bedos)
  • 1976 : Comme la lune : Nadia
  • 1977 : Violette et François : Paula
  • 1978 : Freddy : Georgette Roumagnac
  • 1978 : Une histoire simple : Esther
  • 1979 : Les givrés : L'intellectuelle



Théâtre.


  • 1957 : Patate de Marcel Achard, mise en scène Pierre Dux, Théâtre Saint-Georges
  • 1961 : Adélaïde de Jean-Louis Curtis, mise en scène Daniel Ceccaldi, Théâtre des Ambassadeurs
  • 1968 : Le Boulanger, la boulangère et le petit mitron de Jean Anouilh, mise en scène Jean Anouilh et Roland Piétri, Comédie des Champs-Élysées



Citations.

Guy Bedos : « Quand on m'a annoncé qu'elle était morte... Je n'aime pas ce mot, le dire, je n'y ai pas cru...
Je n'y crois pas parce que c'est pas dans son style de mourir... »

source :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solidarichti.com/
 

Sophie Daumier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUE DU BONHEUR  :: Petite liste non exhaustive des personnalités du Nord-Pas-de-Calais
recensement des personnes célèbres originaires de la région ou y ayant vécu
 :: Artistes ... :: Dans le domaine du théâtre et du cinéma . :: Comédiennes.
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit