QUE DU BONHEUR


 
AccueilAnnuairesCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
+++++ Désormais, solidari chti est un forum ouvert à toutes et à tous. La nouvelle barre d'outils solidarichti est arrivée , soutenez le forum. Votre participation est bienvenue et pour bien suivre votre forum, il y a avantage de vous inscrire : Vous obtiendrez un réel suivis des nouveautés. Toujours gratuitement. N'hésitez pas. +++++

Partagez | 
 

 Vieux Français origines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
audomar62
Admin
Admin


Age : 69

MessageSujet: Vieux Français origines   Jeu 25 Nov - 11:30

Vieux Français


Le vieux Français

était le continuum Romance de dialecte de du parlé dans les territoires correspondant rudement à la moitié nordique du moderne France et aux parties de moderne Belgique et de Suisse de autour du 1000 au 1300 . On l'a connu alors comme d'oïl '' le '' de langue pour le distinguer du d'oc de langue de (alors appelé également le Provençal ) qui a encadré ces secteurs aux sud.

Grammaire et phonologie


Influences historiques


Gaulois


Le gaulois, un des survivants principaux des langues celtiques continental dans les périodes romaines, est lentement devenu éteint pendant les longs siècles de la domination romaine. Seulement une poignée de mots gaulois survivent dans le Français contemporain : Par exemple, charrue '' charrue de d'arbre le' de chêne de `de le '' chêne '' , et '' de `de ' sont des survies gauloises ; mais moins de deux cents mots de Français moderne - Delamarre (2003, pp.389-90) énumère 167 - ont une étymologie gauloise . Le latin était, après tous, le langage commun presque du monde romain occidental entier ; par conséquent son influence s'est développée aux dépens de gaulois[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=26&u=15548050][/url]






Latin


Dans un sens, le vieux Français a commencé quand l'empire romain a conquis le territoire qu'il a appelé le Gaulois pendant les conquêtes du Jules César , qui ont été sensiblement accomplies par le 51 AVANT JÉSUS CHRIST . Les Romains ont présenté la langue latine du en la France méridionale commençant dedans autour du 120 AVANT JÉSUS CHRIST , quand ils ont occupé la Gaulle méridionale pendant les guerres Punic .
Commençant au cours de la période quand le Plautus écrivait, la structure phonologique du latin classique a commencé à changer, rapportant au le latin vulgaire qui était la langue parlée commune du monde romain occidental. Ce latin vulgaire a commencé à varier fortement de la langue classique en sa phonologie ; le latin parlé, plutôt que la langue littéraire plus ancien du latin classique, était l'ancêtre des langues Romance comprenant le vieux Français. Quelques mots gaulois ont influencé le latin vulgaire et ainsi, non seulement vieux Français mais également d'autres langues Romance. Par exemple l'equus de de latin classique a été remplacé dans le language courant par le caballus de de latin vulgaire, dérivé des caballos gaulois (Delamare de 2003 p.96) donnant de ce fait à français moderne de cheval , cavall catalan de , cavallo italien de , cavalo portugais de , caballo espagnol de , roumain la calorie de , et (emprunté au Normand) cavalerie anglaise de .
Franc


La vieille langue franche du a eu un grand impact sur le vocabulaire du vieux Français en raison de la conquête, par la tribu germanique des contreseings , des parties de romain Gaulois qui sont maintenant France et Belgique au cours de la période de migration de . Les français nommés de est dérivés du nom de cette tribu. Un certain nombre d'autres peuples germaniques , y compris les Bourguignon , étaient en activité dans le territoire à ce moment-là ; les langues germaniques parlées par les contreseings, Bourguignon, et d'autres n'étaient pas des langues écrites, et à ceci enlèvent il est souvent difficile d'identifier de quelle source germanique spécifique un mot germanique donné en français est dérivé. Philologues tel que 1934) évaluations de pape (que peut-être quinze pour cent du vocabulaire du Français moderne dérivent des sources germaniques, y compris un grand nombre de mots de terrain communal haïr '' `comme '' de pour détester', hache '' hache de '' de bateau' de `de de '' bateau '' de , et de `de '. On lui a suggéré que le composé de passé de et d'autres verbes de composé de utilisés dans la conjugaison française soient également le résultat des influences germaniques.
En plus des mots germaniques qui ont été présentés par franc, d'autres mots germaniques dans le vieux Français sont apparus en raison des règlements normands du dans le Normandie pendant le 10ème siècle . Ces mots sont venus des vieux norses parlés par les Norsemen qui se sont établis en France nordique au c
Vieux Français
Le vieux Français était le continuum Romance de dialecte de du parlé dans les territoires correspondant rudement à la moitié nordique du moderne France et aux parties de moderne Belgique et de Suisse de autour du 1000 au 1300 . On l'a connu alors comme d'oïl '' le '' de langue pour le distinguer du d'oc de langue de (alors appelé également le Provençal ) qui a encadré ces secteurs aux sud.










Grammaire et phonologie


Influences historiques


Gaulois


Le gaulois, un des survivants principaux des langues celtiques continental dans les périodes romaines, est lentement devenu éteint pendant les longs siècles de la domination romaine. Seulement une poignée de mots gaulois survivent dans le Français contemporain : Par exemple, charrue '' charrue de d'arbre le' de chêne de `de le '' chêne '' , et '' de `de ' sont des survies gauloises ; mais moins de deux cents mots de Français moderne - Delamarre (2003, pp.389-90) énumère 167 - ont une étymologie gauloise . Le latin était, après tous, le langage commun presque du monde romain occidental entier ; par conséquent son influence s'est développée aux dépens de gaulois.
Latin


Dans un sens, le vieux Français a commencé quand l'empire romain a conquis le territoire qu'il a appelé le Gaulois pendant les conquêtes du Jules César , qui ont été sensiblement accomplies par le 51 AVANT JÉSUS CHRIST . Les Romains ont présenté la langue latine du en la France méridionale commençant dedans autour du 120 AVANT JÉSUS CHRIST , quand ils ont occupé la Gaulle méridionale pendant les guerres Punic .
Commençant au cours de la période quand le Plautus écrivait, la structure phonologique du latin classique a commencé à changer, rapportant au le latin vulgaire qui était la langue parlée commune du monde romain occidental. Ce latin vulgaire a commencé à varier fortement de la langue classique en sa phonologie ; le latin parlé, plutôt que la langue littéraire plus ancien du latin classique, était l'ancêtre des langues Romance comprenant le vieux Français. Quelques mots gaulois ont influencé le latin vulgaire et ainsi, non seulement vieux Français mais également d'autres langues Romance. Par exemple l'equus de de latin classique a été remplacé dans le language courant par le caballus de de latin vulgaire, dérivé des caballos gaulois (Delamare de 2003 p.96) donnant de ce fait à français moderne de cheval , cavall catalan de , cavallo italien de , cavalo portugais de , caballo espagnol de , roumain la calorie de , et (emprunté au Normand) cavalerie anglaise de .
Franc


La vieille langue franche du a eu un grand impact sur le vocabulaire du vieux Français en raison de la conquête, par la tribu germanique des contreseings , des parties de romain Gaulois qui sont maintenant France et Belgique au cours de la période de migration de . Les français nommés de est dérivés du nom de cette tribu. Un certain nombre d'autres peuples germaniques , y compris les Bourguignon , étaient en activité dans le territoire à ce moment-là ; les langues germaniques parlées par les contreseings, Bourguignon, et d'autres n'étaient pas des langues écrites, et à ceci enlèvent il est souvent difficile d'identifier de quelle source germanique spécifique un mot germanique donné en français est dérivé. Philologues tel que 1934) évaluations de pape (que peut-être quinze pour cent du vocabulaire du Français moderne dérivent des sources germaniques, y compris un grand nombre de mots de terrain communal haïr '' `comme '' de pour détester', hache '' hache de '' de bateau' de `de de '' bateau '' de , et de `de '. On lui a suggéré que le composé de passé de et d'autres verbes de composé de utilisés dans la conjugaison française soient également le résultat des influences germaniques.
En plus des mots germaniques qui ont été présentés par franc, d'autres mots germaniques dans le vieux Français sont apparus en raison des règlements normands du dans le Normandie pendant le 10ème siècle . Ces mots sont venus des vieux norses parlés par les Norsemen qui se sont établis en France nordique au cours de la période ; leur règlement a été légitimé et a fait la constante dans le 911 sous le Rollo de la Normandie . Quelques limites de navigation, notamment les quatre points de la boussole, ont été également empruntées par l'intermédiaire des Normands au vieil anglais .
ours de la période ; leur règlement a été légitimé et a fait la constante dans le 911 sous le Rollo de la Normandie . Quelques limites de navigation, notamment les quatre points de la boussole, ont été également empruntées par l'intermédiaire des Normands au vieil anglais .


Revenir en haut Aller en bas
http://www.solidarichti.com
 

Vieux Français origines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUE DU BONHEUR  :: un peu d'histoire ch'ti :: Picard ?-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com