QUE DU BONHEUR


 
AccueilAnnuairesCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
+++++ Désormais, solidari chti est un forum ouvert à toutes et à tous. La nouvelle barre d'outils solidarichti est arrivée , soutenez le forum. Votre participation est bienvenue et pour bien suivre votre forum, il y a avantage de vous inscrire : Vous obtiendrez un réel suivis des nouveautés. Toujours gratuitement. N'hésitez pas. +++++

Partagez | 
 

 Gaultier de Châtillon , suite ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
webmaster
Admin
Admin
avatar

Age : 63

MessageSujet: Gaultier de Châtillon , suite ...   Lun 22 Nov - 21:05





Il n'est, en effet, pas facile de trouver des informations plus étayées à propos de ce personnage !

Cependant, ayant pris le taureau par les cornes et pour mon ami René qui nous déniche
de formidables sujets, je viens apporter une autre petite pierre afin de construire un peu plus encore
notre imaginaire face à cette légende ayant appartenu au passé.

Aucune prétention d'en savoir plus et ce qui va suivre ne viennent que de trace laissée par des personnages l'ayant fréquenté :

Par exemple dans « L'enfantement de la Vierge: poème traduit du latin, Par Jacopo Sannazaro,Souquet de la Tour»,
il y a ceci, que je vous livre tel quel .

DE LA PRÉFACE. (l) Gaultier de Châtillon.
Gaultier de Châtillon (Galtherus Castellionensis ), honora par son talent poétique le douzième siècle, et mérita,
au jugement de ses contemporains, une place à côté, ou même au-dessus du plus illustre écrivain de Rome,
qu'il remplaça dans les écoles.

Mais ce jugement n'a pas été tout-à-fait confirmé par la postérité qui, sans qu'on puisse trop l'accuser de prévention
et d'injustice, a rendu à Virgile sa prééminence.

Ce n'est pas que VAlexandréide ne soit un vrai phénomène pour l'époque où elle parut :
on peut assurer que le poète est presque aussi étonnant que son héros. Des expressions heureuses, de beaux vers, des maximes pleines de philosophie, en un mot, une poésie que l'on croiroit quelquefois du beau siècle,
voilà ce qui lui obtint et devroit lui obtenir encore des lecteurs.

Le poème n'est que le roman historique de QuintCurce : pour les personnages, la marche, les détails ,
les deux ouvrages ont une ressemblance parfaite.

La réputation qu'ils ont conservée établit seule une différence. L'un est lu, l'autre oublié.
Comme on préfère encore la prose de Tite-Live aux vers de Silius Italicus,
je ne serois pas étonné que l'historien d'Alexandre , sans être un modèle, ne l'emportât long-temps sur le poète;
et qu'un traducteur, fût-il même plus habile que celui qui a translaté la Philippide de Guillaume le Breton,
ne réussit pas à réhabiliter la mémoire de Gaultier, et rendre à son poème une partie de la renommée que lui a ravie
l'indifférence des siècles.
Il naquit à Lille et mourut à Tournay.

Ou encore ici dans
Oeuvres complètes de Voltaire, Volume 29 Par Franç. Mar. Arouet de Voltaire:

Enfin , mes frères, combien d'actions rapportées dans les livres hébreux qu'il serait abominable d'imiter! Où serait aujourd'hui la femme qui voudrait agir comme Jahel, laquelle trahit Sizara pour lui enfoncer un clou dans la tête; comme Judith qui se prostitua à Holofeme pour l'assassiner; comme Esther qui, après avoir obtenu de son mari que les Juifs massacrassent cinq cents Persans dans Suze, lui en demanda encore trois cents, outre les soixante et quinze mille égorgés dans les provinces? Quelle fille voudrait imiter les filles de Loth,
* Philip. Galtherus de Castellione, ou de Insulis, Ph. Gaultier de Châtillon. Il naquit dans le xn« siècle, à Lille, et pour cette raison fut ippelé de Insulis. Il passa une partie de sa jeunesse a Châtillon, de là lut vint le nom de de Castellione. Outre le poème latin (le V Alexandrâdt, il a composé divers ouvrages en prose, entre autres Libclti très contra Judccos. 11 est très probable que c'est à cause de ce dernier qu'il est ici nommé p?r Voltaire. H.

Et ici encore : et là point de texte, qui est en partie fastidieuse à retranscrire fidèlement :
Il est sans doute plus utile de l'intégrer ( à la bonne page) et de vous le laisser savourer.


« Journal des Savants Par Pierre Claude François Daunou,Pierre Antoine Lebrun,Charles Giraud,Barthélemy Hauréau,Léopold Delisle,Académie des inscriptions & belles-lettres (France),Gaston Bruno Paulin Paris,Institut de France,René Cagnat,Alfred Merlin"




ou encore ceci venant de
"Alain de Lille, Gautier de Châtillon, Jakemart Giélée et leur temps Par Henri Roussel,François Suard,Université de Lille III. Centre d'études médiévales et dialectales".




et dans "Mémoires pour servir à l'histoire de Dombes Par Louis Aubret,Guigue"



merçi à google.

Bonne lecture et n'hésitez pas , votre participation sera évidemment bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solidarichti.com/
 

Gaultier de Châtillon , suite ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUE DU BONHEUR  :: Les personnages célèbres de notre terroir. :: Gauthier de Chatillon 1135//1201-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit