QUE DU BONHEUR


 
AccueilAnnuairesCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
+++++ Désormais, solidari chti est un forum ouvert à toutes et à tous. La nouvelle barre d'outils solidarichti est arrivée , soutenez le forum. Votre participation est bienvenue et pour bien suivre votre forum, il y a avantage de vous inscrire : Vous obtiendrez un réel suivis des nouveautés. Toujours gratuitement. N'hésitez pas. +++++

Partagez | 
 

 Bray sur Somme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
audomar62
Admin
Admin


Age : 69

MessageSujet: Bray sur Somme   Sam 6 Nov - 3:17




H1istoire du village


L'origine de la commune de Bray-sur-Somme remonterait à l'époque des Gaulois. L'occupation romaine est prouvée par les fouilles archéologiques : on a retrouvé des armes, des objets divers, des monnaies et des camps construits dans les environs. En 630, « Braium » appartient au domaine de l'abbaye de Centule, qui deviendra célèbre sous le nom de l'abbaye de Saint Riquier. En 868, sous Charles le Fauve, il existait déjà une forteresse qui défendait et barrait la Somme. Hugues Capet reconnaît que la position de la ville est importante, aussi il rachète Bray à l'abbé Ingelard et rattache le bourg à la châtellenie de Péronne. Pendant deux siècles, le domaine monastique forma un fief qui appartenait à Péronne ou aux comtes de Vermandois par alternance. En 1210, le roi de France, Philippe Auguste, rachète la commune, la rattache à la couronne de France et lui octroie « une charte communale ».

Origine du nom
Bray-sur-Somme est un nom d'origine celtique signifiant « terrain fangeux arrosé par un cours d'eau » : un marais. Le nom « Braium » apparaît pour la première fois dans l'histoire vers 630.

Quelques dates importantes...
Octobre 1359 - Attaque du Duc de Lancastre, résistance de la garnison locale

Juillet 1373 - Attaque du duc de Warwick, qui fut chassé et se vengea en incendiant Cappy

1378 - Attaque du duc de Buckingham

Juin 1472 - Charles le Téméraire attaque et transforme la ville en ruines

1423 - Les écorcheurs ravagent la banlieue de la ville

Novembre 1522 - Les Anglais et les Germains assiègent Bray, ils pillent, incendient la ville et massacrent la population : une rue porte depuis le souvenir de cet événement, la rue des Massacres...

Septembre 1536 - Le Comte de Roeux attaque et incendie la ville

1553 - La cité est conquise et saccagée par Adrien de Croy

1595 - Le Comte de Fuentés attaque la ville

1598 - Bray jouit d'une période de prospérité, on y intensifie la culture de la vigne

Juillet 1636 - Les Espagnols attaquent la cité, tirant 600 coups de canon

4 août 1636 - Attaque des Espagnols, commandés par Jean De Werth

1649 - Les murs sont détruits, la ville est de nouveau incendiée par les Espagnols, pillage d'une cloche

12 avril 1653 - Attaque du Prince de Condé, la Porte d'Encre est détruite

30 avril 1653 - L'église, les portes, le château fort sont détruits, la ville n'a alors plus de valeur stratégique importante...

1680 - Louis XIV vient à Bray avec sa cour

1793 - Un grand pont sera construit sur la Somme

La Première Guerre mondiale
L'armée allemande arriva à Bray par la route de Proyart, puis se dirigea vers son objectif : Amiens. Son aile droite passa par Bray dès les premiers mois, sans aucun dégâts pour la commune, à part une réquisition de matériel agricole : les chariots. Le 28 septembre, les Allemands bombardent Albert, la cité est détruite et évacuée le 4 octobre 1914. Après les combats, le front se stabilise autour de Bray, en un demi arc de cercle : Fricourt, Carnoy, Curlu, Frise, Herbécourt, Dompierre-Becquincourt. Pendant 28 mois, Bray deviendra un très important centre de ravitaillement et de repos. En février 1915, les obus allemands éclatent près de l'église : les vitraux et la tour du clocher sont abîmés. Un grand cantonnement, commandé par un général de la division française s'installe, les blessés du front y seront soignés.


Le 329e régiment du Havre, constitué de réservistes, restera à Bray une année. Il organisera les premières tranchées, les fortins, ainsi que les différentes attaques dans la région. 2086 soldats de ce régiment furent tués. Une plaque commémorative, en souvenir de leurs actions se trouve dans l'église Saint Nicolas. En 1916, les armées française et anglaise préparent l'offensive et stockent les munitions, la nourriture pour les hommes et les chevaux, les avions, les gros canons... Le 1er juillet 1916 à 7h30, la bataille de la Somme débute et cause à l'armée allemande de lourdes pertes, jusqu'à la fin de l'offensive en novembre 1916, ce qui provoquera le recul des Allemands.

Au printemps 1918, les Allemands veulent reconquérir du terrain. Ils lancent différentes attaques sur Péronne et Saint Quentin, puis rompent le front allié et passent en force la Somme le 25 avril 1918. Bray est évacué et les Allemands y font leur retour. À Doullens, les alliés signent le commandement unique qui désigne un seul et unique chef : le général Foch. Le 12 août 1918, Bray est libérée après de durs combats dans la vallée de la Somme avec l'aide des Australiens. La ville ayant beaucoup souffert durant quatre années, le ministre André Lefèvre lui attribue, le 27 octobre 1920, la croix de guerre avec citation à l'ordre de l'armée. De nombreuses années seront nécessaires pour reconstruire Bray.



La Deuxième Guerre mondiale
La mobilisation générale a lieu en 1939. Les soldats rejoignent la ligne Maginot. L'attente fut très longue et cette période fut appelée « drôle de guerre ».


L'année suivante, brusquement, le 10 mai, les Allemands attaquent en traversant les Ardennes Belges puis la Meuse, ils veulent ensuite atteindre la Somme, pour couper la retraite des alliés qui stationnaient en Belgique. On parle du « coup de faux ». Devant cette situation, le Haut commandement français, dirigé par le général Gamelin, ordonna aux divisions de se porter sur la Somme pour interdire le passage des Allemands.

De furieux combats auront pour cadre les villages de Chuignolles, Proyart, Méricourt Sur Somme. Beaucoup de soldats Allemands seront tués. Le sacrifice permettra de tenir plusieurs jours, « la Somme », autour de Bray. Pendant quatre années, Bray subira l'occupation, comme le reste du pays. Quelques troupes allemandes séjournèrent à Bray. Fin 1943, commence la résistance face à un occupant entreprenant. Avec le débarquement des alliés, le 6 Juin 1944, en Normandie, tout alla très vite, puisque le 1er septembre, Bray fut libéré par l'armée américaine.











Revenir en haut Aller en bas
http://www.solidarichti.com
 

Bray sur Somme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUE DU BONHEUR  :: un peu d'histoire ch'ti :: Origines des villes et villages picards :: Bray sur Somme-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Cuisine, Gastronomie