QUE DU BONHEUR


 
AccueilAnnuairesCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
+++++ Désormais, solidari chti est un forum ouvert à toutes et à tous. La nouvelle barre d'outils solidarichti est arrivée , soutenez le forum. Votre participation est bienvenue et pour bien suivre votre forum, il y a avantage de vous inscrire : Vous obtiendrez un réel suivis des nouveautés. Toujours gratuitement. N'hésitez pas. +++++

Partagez | 
 

 Albert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
audomar62
Admin
Admin


Age : 69

MessageSujet: Albert   Mer 8 Sep - 15:09




Histoire d'Albert
En picard, la ville se nommait , l'ancien nom officiel étant Encre. La ville, nommée Albert, portait autrefois et jusqu'au XVIIe siècle le nom d’Encre ou Ancre, qui fut changé en celui d’Albert après la chute de Concini, maréchal d'Ancre et la transmission de la seigneurie à la maison d'Albert et plus particulièrement, à Charles d'Albert de Luynes. Le changement de nom eut lieu en 1620. Cette maison, issue des Alberti de Florence, s'était établie dans le Comtat Venaissin au commencement du XVe siècle. Ses principales branches sont celles des seigneurs de Luynes et de Chaulnes.
La seigneurie d'Encre, ayant d'abord appartenu aux comtes de Ponthieu, passa aux comtes de Saint-Pol avant de revenir à la Maison d'Humières-Crevant.
Juin 1576 la seigneurie fut érigée en marquisat.
1610: Concini acquit la terre d'Encre, devenant marquis d'Encre. Il signait marquis d'Ancre et prit le titre de "maréchal d'Ancre", après son élévation à la distinction de Maréchal de France. Il fut assassiné à coups de pistolet en 1617 dans la cour du Louvre.
1620: après la mort de Concini, le marquisat, confisqué, fut donné par Louis XIII à Charles d'Albert, duc de Luynes et connétable de France, qui obtint du roi des lettres patentes pour changer le nom de la ville.

Le monument aux morts, en 1925
À la fin du XVIIe siècle, le propriétaire était Louis de Bourbon, comte de Toulouse et duc de Penthièvre.
1793 : Le 16 brumaire an V, à Paris, tomba dans un panier la tête de celui qui fut le duc de Chartres, le duc d'Orléans, le citoyen Philippe-Égalité, et le dernier seigneur d'Albert.
1914-1918 : Albert fut l'enjeu de terribles combats lors de la Bataille de la Somme pendant la Première Guerre mondiale. Aux destructions matérielles, s'ajoutèrent celle de ses registres paroissiaux les plus anciens: B.M.S. (Catholicité) et les premiers N.M.D. (état civil), lors l'incendie ayant ravagé la ville de Péronne, elle aussi terriblement touchée par les bombardements du premier conflit mondial. Ainsi, pour la commune d'Albert, aucun acte d'état civil ne remonte à avant 1833.
Héraldique
La commune d'Albert porte
burellées d'argent et de gueules de dix pièces
Ce blason, très ancien, a été remplacé lors du renommage de la commune en Albert et sa transmission à Charles d'Albert de Luynes, par le blason de ce dernier (dessin de droite). La commune porte aujourd'hui officiellement son blason traditionnel.

Monuments et lieux touristiques
Basilique


La Basilique Notre-Dame de Brebières
La basilique Notre-Dame de Brebières, édifiée de 1885 à 1895 en style néo-byzantin par l'architecte picard Édmond Duthoit, est le principal monument de la ville.
Mairie
La mairie d'Albert est un magnifique édifice mariant art déco et esprit flamand, conçu par l'architecte malouin Alexandre Miniac (1885-1963) et inauguré par le président de la République Française. Miniac réalisa aussi le plan d'aménagement de Douai après-guerre.
Gare d'Albert
La gare d'Albert a aussi un beffroi de style flamand, a été construite par Gustave Umbdenstock et a aujourd'hui dans son hall rénové un avion Potez construit dans l'usine d'aviation proche à Méaulte[
Musée de la Somme 1916
.
Le musée Somme 1916 ou musée des Abris est aménagé dans un souterrain de défense civile et présente la vie dans les tranchées de la Première Guerre mondiale
Théâtre du jeu de Paume
Lieu de spectacles pour le canton, il est en particulier utilisé pour le festival international du film animalier au début du printemps.
Économie
Un pôle actif sur la machine outil PHMA regoupe plusieurs entreprises: 24 en 2008 pour 2 000 emplois environ..
Dans le canton, la commune voisine de Méaulte abrite un site EADS du groupe Airbus, donc d'activité aéronautique, devenu Aerolia en 5 janvier 2009[
Un aéroport Albert-Picardie, permettant d'atterrir et de décoller avec un Beluga, a été inauguré en 2007 et a accueilli, le samedi 7juin 2008, un meeting aérien auquel a participé la Patrouille de France.
La ville possède deux zones industrielles (Nord et Sud) et une zone commerciale en expansion.
Personnages célèbres [
Antoine Joseph, chevalier Lemarchant de Gomicourt et de l'Empire (né le 13 février 1763 à Albert et mort le 23 mai 1827 à Paris), homme politique français des XVIIIe et XIXe siècles.
Antoine-Athanase Roux de Laborie, homme politique sous la Révolution, l'Empire et la Restauration, né à Albert en 1769, décédé à Paris en 1842.
Louis-Antoine Chandonier, capitaine du 1er cuirassiers sous l'Empire et la Restauration, né le 5 décembre 1796 à Albert.
Étienne Bacrot, grand maître international (GMI) d'échecs français a disputé à Albert de nombreux tournois (au Théâtre du Jeu de Paume).
Hurtu constructeur automobile ayant une entreprise albertine avant de s'implanter à Paris.
dans le canton
Jean-Baptiste de Lamarck, naturaliste français des XVII et XVIII siècle né à Bazentin dans le canton.
Henry Potez, ingénieur et entrepreneur aéronautique, né à Méaulte commune voisine du canton.
Louis Coroller, ingénieur aéronautique et directeur général technique chez Potez à Méaul
Enseignement
La ville compte six écoles maternelles, cinq écoles primaires, trois collèges, et un lycée d'enseignement général (26 classes) et professionnel (14 classes). La commune relève de l'académie d'Amiens. Elle a aussi un GRETA. Elle fait partie de la circonscription de Doullens
Écoles
École maternelle Kergomard
École maternelle et primaire Alphonse Daudet
École maternelle et primaire Jules Ferry


Revenir en haut Aller en bas
http://www.solidarichti.com
 

Albert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUE DU BONHEUR  :: un peu d'histoire ch'ti :: Origines des villes et villages picards :: Albert-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit