QUE DU BONHEUR


 
AccueilAnnuairesCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
+++++ Désormais, solidari chti est un forum ouvert à toutes et à tous. La nouvelle barre d'outils solidarichti est arrivée , soutenez le forum. Votre participation est bienvenue et pour bien suivre votre forum, il y a avantage de vous inscrire : Vous obtiendrez un réel suivis des nouveautés. Toujours gratuitement. N'hésitez pas. +++++

Partagez | 
 

 fampoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
audomar62
Admin
Admin


Age : 69

MessageSujet: fampoux   Jeu 29 Juil - 10:30






Histoire de notre village Fampoux: des origines à la révolution



250 000 - 38000

Les ossements humains les plus anciens du nord de la France ont été retrouvés près d’Arras,à Biache-Saint-Vaast, dans le Pas-de-Calais.
Deux crânes humains ont pu être datés de -250 000 ans environ et appartiennent donc à la période du Paléolithique moyen.
Premières traces de l’homo sapiens (homme moderne dans la région à - 38 000 an).

Il y a des lions dans le Pas-de-Calais comme il y a encore quelques tigres en Sibérie et cela foisonne de bisons, aurochs,
rhinocéros laineux, grands ours ou cerfs mégaceros à la ramure de quatre mètres de large.

1700 - 1500.

La région était alors une steppe, peuplée de Rennes.
La plupart des groupes néolithiques sont sédentaires, regroupés en villages, travaillent la pierre,
les os d’animaux et connaissent la céramique (premiers témoignages du Néolithique).
Le sol fertile de la région favorise les implantations durables.
Le climat plus sec fait reculer la forêt et l’arrivée de nouvelles populations venues du sud provoque les premières guerres
connues du Pas de Calais.

1500.

On trouve la trace d’importants échanges interrégionaux, y compris avec La Grande Bretagne. C’est l’âge du bronze.

1000.

Un nouveau peuple venant de l’est de l’Europe apporte de nouveau instruments d’agriculture et l’élevage du cheval,
puis se sont les Celtes qui introduisent l’âge du fer dans la région.

55 Comnius (ou Commios) est désigné comme roi des Atrébates (capitale Arras),
il est envoyé par Jules César en Bretagne afin de convaincre les tribus du Sud de se soumettre au peuple romain.

Jules César dispense les Atrébates, pour s’être acquitté au mieux de cette mission, du tribut levé sur les populations conquises
et leur restitue leurs lois et leurs institutions. -

52 Comnius prend fait et cause pour le parti gaulois.
À la tête de 4 000 de ses guerriers, il se rend à Alésia afin de soutenir Vercingétorix dans sa lutte pour l’indépendance.
Il échoue.

Ce ralliement aura pour conséquence l’installation de troupes romaines en Atrébatie pour se prémunir d’éventuelles rebellions locales
et contrôler ce territoire nouvellement acquis.

IIIe Siècle Vè Siècle.

A la paix romaine succède les destructions dues aux grandes invasions barbares dans l’Artois ravagé par de nombreuses guerres.
les Francs participent à la grande invasion de 407 aux côtés d’autres peuples germaniques.
Fampoux connait les pillages, les dévastations et autres méfaits des peuplades germaniques, normandes et des soldats maraudeurs.

476 - 486 Clovis Roi des Francs.

L’Empire romain d’occident s’effondre.
Clovis réalise la conquête presque totale de la Gaule. La pacification Franque s’achève.

880 - 890.

Invasions des Normands (ou vikings) basés en Belgique, qui purent par les rivières remonter jusqu’à Arras par l’Escaut, la Sensée,
puis la Satis. Ils ravagèrent tout le pays.

Nous sommes alors dans l’obscurité pendant plusieurs siècles.

880 - 1050.

Construction d’un château fort pour résister aux invasions.
Il mesure 45 mètres sur 36 avec une cour intérieure de 27 mètres sur 17. Il est entouré d’un fossé de 6 mètres de large.
Un souterrain partant d’en dessous du clocher (bâti en 1539) de l’ancienne église, située au milieu du cimetière actuel, rejoint ce château.

En l’an 1000 notre Seigneur est le Chevalier Hugues de Gomicourt.

1154 - 1171.

Les papes Adrien IV (1154-1159) et Alexandre III vers 1171, confirment l’église d’Arras dans ses possessions :
l’église de Fampoux,
le village d’Aix,
la cure et moulin.

Cette seigneurie reste jusqu’à la révolution entre les mains du chapitre d’Arras.

1180.

Nos seigneurs : Isabelle de Hainaut, mariée à Philippe Auguste, roi de France.
Louis VIII, leur fils. Puis les comtes d’Artois. 1

237 - 1250.

Notre seigneur Robert de France, dit Robert Ier d’Artois, fils de Louis VIII, roi de France et de Blanche de Castille.
En 1239 il achète à Gilles de Beaumetz certains droits qu’il avait sur Fampoux.

1250 - 1302.

Nos seigneurs : Robert II d’Artois, dit Robert Le Noble. Mahaut d’Artois (Mathilde d’Artois),
fille de Robert II, épouse du comte de Bourgogne.
En 1263 Mathilde confie la surveillance du travail du fournie aux femmes (cuisson du pain au four banal).

En 1273, 1288 et 1289 (avec 58 chevaux) Robert le Noble séjourne au château.

1302.

Le Roi de France Philippe IV Philippe IV (futur époux de la fille de Mahaut en 1307) dit Le Bel,
séjourne à Fampoux de retour de la bataille de Courtrai.
Othon IV le Comte de Bourgogne et son épouse Mahaut (depuis 1291) sont à Fampoux.

Le 11 juillet 1302, décès du Comte d’Artois Robert II.
Début d’un conflit armé pour la succession, entre Mahaut sa sœur et Robert III son petit-fils.


1315.

Mahaut doit faire face à l’insurrection de la petite féodalité artésienne et à l’agitation,
puis aux procès de son neveu Robert III, finalement débouté par la Cour des pairs.

1320.

Philippe V le Long Roi de France de 1316 à 1322 Fampoux fait partie de la dot de Marguerite de France,
fille du Roi Philippe V le Long.

1323.

La Comtesse Mahaut constitue aux pauvres du village le tiers d’une rente de 100 livres.

1329.

Nos seigneurs : Mahaut, Comtesse d’Artois et en rivalité, jusqu’au procès de 1315, son Neveu Robert III d’Artois.
Notre seigneur : De 1329 à 1330 la fille de Mahaut , Jeanne d Bourgogne.

1329 - 1330.

Notre seigneur Comtesse d’Artois: Jeanne de Bourgogne dite Jeanne Ier Comtesse d’Artois, fille de Mahaut,
et épouse du Roi Philippe V dit «le long», depuis1307.

1330 - 1347.

Notre seigneur Comtesse d’Artois : Jeanne de France. C’est la fille de Jeanne Ier (nommé également, Jeanne II de Bourgogne)
et l’épouse depuis 1318 d’Eudes IV, duc de Bourgogne.


1331.

Révolte de la noblesse d’Artois contre le roi de France.
Le régent ayant levé une armée sous les murs d’Amiens, les révoltés se hâtèrent de se soumettre.
fin du conflit armé entre la Comtesse Mahaut et son neveu Robert.
Au cours de cette guerre de succession, Robert pris le château de Fampoux à sa tante,
profitant de la révolte de la noblesse d’Artois contre le roi de France.

Le régent ayant levé une armée sous les murs d’Amiens, les révoltés se hâtèrent de se soumettre.

1336.

Le Comte Louis de Crécy habite le château. En 1337 la Guerre dite de 100 ans débute.


1344.

Marguerite, Comtesse à Fampoux et son époux Louis I de Nevers, Comte de Flandre,
déterminent tout deux les limites de la ville de Bapaume.

Marguerite, fille Cadette du Roi Philippe V le Long, hérite en 1361 de son petit-neveu Philippe de Rouvres
des titres des comtés de Bourgogne et d’Artois.

1361.

Notre seigneur Comte d’Artois : Philippe Ier, Duc de Bourgogne, dit de Rouvres.
Il est le petit fils d’Eudes IV. Il décède à l’âge de 15 ans.

1350 - 1364. Le Roi Jean II de France (dit Jean le Bon)


1361 - 1382.

Notre seigneur : Marguerite de France, seconde fille de Philippe le Long.

1370 - 1374.

Les Anglais brûlent les faubourgs d’Arras et pillent le Pays d’Artois. Période sombre pour notre village.
En 1394 Philippe le Hardi, fils de Jean le Bon et Duc de Bourgogne, séjourne au château.
Il reviens en 1376.

1382 - 1383.

Notre seigneur: Louis de Male, fils de Marguerite de France.

1383 - 1405.

Notre seigneur : Marguerite de France, fille de Louis de Male, épouse en seconde noce de Philippe de France,
dit le hardi qui séjourne au château de Fampoux en 1398 et 1399.

1405 - 1419.

Notre seigneur : Jean Ier de Bourgogne, (dit Jean-sans-Peur).
Il nomme son Chambellan Guillaume Blondel au poste de Châtelain de Fampoux de 1405 à 1410. Entre 1414 et 1415 il donne à Jean,
Seigneur de Saint-Léger, le Château et les terres du domaine de Fampoux pour en jouir pendant 10 années, à charge d’entretien.

1416 - 1427.

David de Brimeu, conseiller et chambellan de Jean-sans-Peur est le châtelain de Fampoux.


1419 - 1467.

Notre seigneur : Philippe de Bourgogne, (dit Le Bon), il épousa Michèle de France, fille de Charles VI.
1426 La meute de chasse de Philippe Le Bon est établie au château. 1428 - 1441 Jean de Brimeu,
maître d’hôtel de Philippe-le-Bon est le châtelain de Fampoux.


1467 - 1477.

Notre seigneur : Le Prince français Charles de Bourgogne de la deuxième branche bourguignonne de la dynastie des Capétiens,
dit le Téméraire. 1471 En janvier, Louis XI s’empare des villes picardes.

Le Téméraire riposte par le siège d’Amiens. Mais son armée fond à vue d’œil.
Il accepte une trêve pour constituer une force permanente à l’imitation de celle de son ennemi.
Les Arrageois doivent payer 8.000 des 120.000 écus nécessaires aux premières dépenses.

1477 - 1482.

Notre seigneur : Marie de Bourgogne, marié en 1477 avec Maximilien 1er d’Autriche, fils de l’empereur d’Autriche.
Elle apporta les Pays-Bas en dot. 1477 Siège d’Arras par le Roi de France Louis XI.
Quand Charles de Bourgogne mourut, Louis XI tenta de s’emparer de ses États,
mais se heurta à l’empereur Maximilien d’Autriche, qui avait épousé la fille du défunt, la Comtesse d’Artois Marie de Bourgogne.


1482 - 1506.

Philippe Ier, le Beau, Roi de Castille et époux de Jeanne la Folle, est le fondateur de la dynastie Hasbourg en Espagne.
Notre seigneur: Philippe d’Autriche, fils de Marie de Bourgogne également appelé Philippe le Beau, archiduc d’Autriche.

Il offre le moulin et le tordoir du village à Jean de Milcamp, écuyer et prévôt, Châtelain de Fampoux de 1497 à 1509.

1492 Reprise d’Arras par l’Empereur Maximilien d’Autriche. Maximilien d’Autriche donne la jouissance du domaine de Fampoux
au chapitre Notre-Dame d’Arras qui a subi de grandes pertes lors de la prise d’Arras.

1506 – 1556.

Notre Souverain : Charles de Habsbourg ou Charles Quint, Empereur Germanique sous le nom de Charles V,
Roi d’Espagne connu sous le nom de Carlos Quinto et roi de Sicile sous le nom de Charles IV,
fils de Philippe le Beau et de Jeanne la Folle.

En 1539, l’Eglise Paroissiale dédiée à Saint -Vaast se voit dotée d’une tour et d’un cœur.
En 1555, il accorde pour 5 années à Philippe de Montmorency, la seigneurie jusqu’au remboursement de la somme de 9000 livres
qu’il s’était obligé pour son souverain.

1549 - 1598.

Notre Souverain : Philippe II d’Espagne, fils de Charles Quint. (Après l’abdication de son père en 1556, Philippe II
continua la lutte contre la France d’Henry II alliée au pape Paul IV).

1598.

Notre Souveraine: Isabelle d’Espagne, fille de Philippe II, mariée à l’archiduc Albert, fils de l’Empereur Maximilien II.

1598 – 1601.

Assignation par Philippe II à la princesse de Mansfeld veuve du comte de Hénin pour la rembourser des intérêts de 24 630 livres
consignées par son mari.
La princesse de Mansfeld rajoute au prix une somme de 6000 livres pour le rachat des terres de Fampoux
que le roi à l’intention de retirer de ses mains.


1621. Notre Souverain: Philippe IV.


1643.

Richelieu Cardinal, Duc et Pair de France, Ministre de Louis XIII reprend Arras aux Espagnols en 1640.
Les terres de Fampoux sont confisquées au comte de Hénin et rattachées au domaine d’Arras.
En 1643, notre jeune Roi Louis XIV, âgé de cinq ans seulement, engage la Seigneurie à la famille de Bournonville.
Elle reste dans cette famille jusqu’à la révolution.

1654.

Siège d’Arras par les espagnols. En août, Turenne réussit à faire lever le siège. Le siège d’Arras de 1654
voit s’opposer les armées du Grand Condé à celles de Turenne et de la Ferté.
Le Maréchal de la Ferté a son quartier général à Pelves et ses armées appuyées sur les marais de Fampoux.
Là encore le siège entraîne la ruine de la Commune.


1659 - 1715.
Notre Roi : Le «Roi solei » Louis XIV, par le traité des Pyrénées.

1667.

Le roi se désiste de son droit de triage sur ses domaines. L’usage des biens communaux retourne donc à la communauté Fampoloise.


1687.

Le Conseil d’Artois réglemente le tourbage à l’usage personnel des habitants
(extraction de la tourbe des marais pour le chauffage et pour l’engrais).

Les habitants de Fampoux n’ont plus que la courte période du 1er avril au 15 juin pour se procurer dans les nombreux Marais avoisinants,
leur principal moyen de chauffage.

1710.

Guerre de succession d’Espagne (1702-1713).
Le 23 avril, les armées alliées venant de Douai franchissent la Scarpe à Fampoux avec 1500 chevaux.
1712 La victoire française de la bataille de Denain.

Pour Louis XIV le maréchal de Villars marche à Denain, avec son armée, sur cinq colonnes. (24 juillet 1712).
Il force les retranchements du général Albemarle, défendus par dix-sept bataillons ; tout est tué ou pris.

Le 1er mars 1712, le Duc d’Albemarle, passe à Fampoux avec la garnison de Douai et 2000 pionniers pour surprendre Arras.

Sur ordre du Maréchal de Montesquieu, les écluses sont détruites. Le 10 avril 1712, le régiment des Landes campe à Fampoux.
A chaque fois pillages et exactions contre les habitants du village.


1715 - 1774.

Notre Roi Louis XV (dit le bien aimé) arrière petit fils de Louis XIV
Famine à Fampoux en 1740, 1750 et 1770. Au Moyen Âge, la famine revient hanter les populations régulièrement.

En 1715 Fampoux compte 64 maisons En 1759, le Comte de Noailles obtient le tiers des marais communaux,
alors qu’il n’est qu’engagiste de la seigneurie et que le roi c’est désisté de son droit de triage.
Il prend un tiers des communaux et laisse les deux tiers aux habitants de Fampoux et Roeux.

A la révolution ces derniers réclament le retour de ces biens. Ils sont déboutés.
En 1763 Fampoux compte 117 maisons, 1 moulin à eau à moudre le blé, 1 moulin à eau à tordre l’huile, 1 moulin à vent.

Ce siècle terrible pour Fampoux voit également la destruction du Château.


1774 - 1791.

Le Roi de France Louis XVI. En 1774, il y a 131 propriétaires agricoles
(95 paysans répartis en 72 cultivateurs et 23 artisans, 19 bourgeois, 7 nobles, 6 clercs, 2 œuvres de bienfaisance et 2 divers)
pour une population de 987 habitants. En 1788, Fampoux compte 142 maisons.


1789.

Révolution française. Suite à la révolution française, la loi du 14 décembre organise l’administration communale dirigée par un maire.
Fampoux fait parti du canton de Roeux.
Fampoux compte 170 maisons soit environ 900 habitants.
Les habitants de notre village et de celui de Roeux réclament le retour des biens obtenu 30 ans plus tôt par le Comte de Noailles.

Les plaignants sont déboutés. 1790 Maximilien de Robespierre. Chef des Montagnards,
il incarna la tendance démocratique de la Révolution française, mais aussi ses méthodes terroristes,
"Incorruptible" pour les uns,
"dictateur sanguinaire" pour les autres,

il finit guillotiné le 10 thermidor an II (28 juillet 1794) à Paris.
Début avril, un terrible incendie détruit presque entièrement Fampoux.
Soixante et une maisons dont huit fermes disparaissent dans les flammes.
Augustin Robespierre écrit à son frère Maximilien que ces incendies sont l’œuvre des ennemis du bien du peuple.


1791.

Le Roi tente de fuir à l’étranger mais est arrêté à Varennes la nuit du 20 au 21 juin 1791.
Suspendu de ses fonctions durant un mois, il devient " rois des français " le 14 septembre 1791 après avoir juré fidélité à la Constitution.


1792 – 1793.

Le 10 août 1792, les Tuileries sont prises, le roi est arrêté : c’est la chute de la royauté.
Le même mois, l’armée du Nord se replie sur Vitry et s’installe au camp de Gavrelle qui compte 30 000 hommes.

Louis XVI appelé par dérision Louis Capet, est accusé de " conspiration contre la liberté publique.
Sa culpabilité reconnue il est exécuté sur la place de la Révolution à Paris (actuellement place de la Concorde) le 21 janvier 1793.
Le 29 septembre 1793, le Général Fromentin établit son quartier général à Fampoux où décèdent 3 soldats


(document de villes et villages de France)




Dernière édition par webmaster le Mer 1 Déc - 22:16, édité 1 fois (Raison : ajout du map)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.solidarichti.com
 

fampoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUE DU BONHEUR  :: un peu d'histoire ch'ti :: Origines des villes et villages picards :: Fampoux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit