QUE DU BONHEUR


 
AccueilAnnuairesCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
+++++ Désormais, solidari chti est un forum ouvert à toutes et à tous. La nouvelle barre d'outils solidarichti est arrivée , soutenez le forum. Votre participation est bienvenue et pour bien suivre votre forum, il y a avantage de vous inscrire : Vous obtiendrez un réel suivis des nouveautés. Toujours gratuitement. N'hésitez pas. +++++

Partagez | 
 

 Alain de Lille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
audomar62
Admin
Admin


Age : 69

MessageSujet: Alain de Lille   Ven 7 Mai - 10:33




L'époque que nous visitons ensemble nous retrace, ou nous entraine

dans des chemins ignorés par beaucoup de nos contemporains.

Une des raisons pour laquelle nous délivrons nos sujets avec la retenue

nécessaire à la compréhension.

Aujourd'hui j'attaque un personnage assez peu connu.


ALAIN DE LILLE.



Alanus de Insulis (en latin) né avant 1128 à Lille? , 1202 , abbaye de

Cîteaux est un théologien français , aussi connu comme poête.

De sa vie on sait peu de choses.Il semble avoir enseigné à Paris, et

assista au concile dU Latran en 1179.Il habita ensuite Montpellier

(on l'appelle quelquefois Alanus de Montepessulano), vécut quelque

temps hors de la cloture monacale et prit finalement sa retraire à

à Cîteaux, où il mourut en 1202.

De son vivant sa réputation s'étendait trés loin et ses connaissances

plus varié que profondes, lirent surnommer Doctor universalis

Bien avant l'organisation de l'Université, Alain de LILLE proposait

sous forme allégorique, dans son poême Anticlaudinus, le parcours

intellectuel du théologien.L'esprit réfléchi de celui ci , Phronesis, monté

sur le char des arts libéraux et des sciences de l'antiquité,traverse

l'espace de la Nature jusqu'à la demeure de Dieu.où il retrouve en

Homme nouveau la Nature, les vertus, la raison et les sciences,

mais où il doit affronter le combat des vices et des vertus, dont

il sortira vainqueur.

L'auteur pare le sens intellectuel du poême de mise en scéne et de

descriptions fort diverses, vives , colorées et souvent délicates, avec

une joie et une facilité d'expression en complet contraste avec l'âpre

amertume du De planctu naturae, son précédent poême.

Reprenant l'édition de ces lettres anonymes, F Hudry les attribue au

terme d'une minutieuse enquête à Alain de Lille, ce qui rendrait compte

également de l'ancienne identification de celui ci avec Alain de

Canterbury. Ces lettrescontribuent à redessiner une partie de l'histoire

culturelle du XIIeme siecle : elles élucidentdes pans d'ombre de la

biographie d'Alain de Lille et précisent ses liens avec Pierre de Blois ou

Richard de Saint Victor, elles permettent également de mieux

comprendre les relations entre différents textes de cette période.

En publiant ce volume de textes en latins inédits,Marie-Thérèse

d'Alverny propose une double contribution à l'étude de l'un des auteurs

les plus prolifiquesdu XIIeme siécle.

Pendant tout le moyen age pour l'interprétation des textes: Alain

de Lille avertit en effet que son oeuvre doit être lue à trois niveaux,

enfin une intelligence plus fine.

Il prend part entre 1180 et 1194 aux prédications contre les cathares

et rédige à cette occasion un ouvrage contre les albigeaois et les vaudois

mais il ne participe pas à la violente répression qui fait suite aux

tentatives de persuasion.

Alain de Lille se retire à Citeaux à l'extréme de sa vie et y meurt.

Il n'est pas sur à ce jour que l'oeuvre soit toute révélée tant la

période est fournie de documentations
.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.solidarichti.com
 

Alain de Lille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUE DU BONHEUR  :: Les personnages célèbres de notre terroir. :: Alain de Lille-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit