QUE DU BONHEUR


 
AccueilAnnuairesCalendrierGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
+++++ Désormais, solidari chti est un forum ouvert à toutes et à tous. La nouvelle barre d'outils solidarichti est arrivée , soutenez le forum. Votre participation est bienvenue et pour bien suivre votre forum, il y a avantage de vous inscrire : Vous obtiendrez un réel suivis des nouveautés. Toujours gratuitement. N'hésitez pas. +++++

Partagez | 
 

 Beffroi de Gravelines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solidarich'ti_jean-louis
Admin
Admin
avatar

Age : 63

MessageSujet: Beffroi de Gravelines   Sam 1 Mai - 10:06

La commune est labellisée France station nautique a été classée trois fleurs au concours des villes et villages fleuris.




Le beffroi, construit en 1827, a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2005. Il fait partie du groupe des Beffrois de Belgique et de France.

Origine
Au temps de la conquête romaine, le Pays des Morins dont Gravelines faisait partie, était envahi par les eaux.
L'histoire de la ville ne commence réellement qu'en 800 après l'assèchement du Blootland, ou une chapelle dédiée à Saint Willebrord un évêque anglo-saxon y est construite.

Prospérité et misère au Moyen-âge
Vers le milieu du XIIe siècle le comte de Flandre,Thierry d'Alsace, décide de donner à son domaine une porte sur la mer.
Il y établit un port en canalisant les eaux de l'Aa et y font construire une maison forte qui lui sert de résidence.

Créée entre 1159 et 1163, La ville reçoit d’abord le nom de Nieuwpoort que l’on doit traduire par Ville Neuve puis celui de Graveningis, l’une des anciennes appellations de cette contrée, nom qui va progressivement se transformer en Gravelines.

Port de pêche aux harengs, port de transit pour le sel, les fruits et le vin, Gravelines acquiert une place de tout premier ordre et une grande prospérité d’autant que les terres environnantes s’assèchent, permettant ainsi le développement de la culture et de l’élevage.
Le commerce qu'y entretiennent les marchands de Saint Omer, permet à la nouvelle ville de devenir un important port sur le littoral.

La ville semble connaître la prospérité grâce au commerce et à la pêche mais elle est très vite confrontée aux tourments de l’Histoire.
En effet à de multiples reprises Gravelines se fait ravagée pour des raisons politico militaires.

Dès le XIIIe siècle, les activités de la cité déclinent. L'ensablement de l'estuaire de l'Aa rend le port difficile d'accès. La ville peine également à se remettre des raids français effectués à plusieurs reprises par les soldats de Philippe Auguste et de Philippe le bel:
En 1212, Philippe-Auguste, Roi de France, ravage la ville pour punir le comte de Flandre de ne pas s’allier à lui contre les Anglais.

Patrimoine

L'enceinte fortifiée fut conçue sous Charles Quint et les rois d'Espagne, qui la dotèrent de bastions d'angle couverts par un système de demi-lunes, de fossés en eau profonde et de contregarde.
Elle fut légèrement remaniée par Vauban à la fin du XVIIe siècle.

Le château, appelé aujourd'hui l'arsenal, date du xvie siècle, et a été restauré par Vauban après l'explosion de la poudrière en 1654.

L'église Saint Willibrord fut en grande partie détruite par un ouragan sous le Premier Empire (effondrement de la flèche et du clocher).

Édifiée en 1598, l'église Saint-Willibrord était de type hallekerque. Aujourd'hui, seule la façade est d'origine, avec un remarquable portail renaissance.
À l'intérieur, dans la chapelle du bas-côté droit, on trouvera un retable datant du début xviie siècle.
Des lambris, un buffet d'orgues orné d'instruments de musique entrelacés et une belle chaire de bois sculpté du xviie siècle constituent un ensemble de belle qualité.

L’église contient également les tombeaux de Claude Berbier du Metz (gouverneur) et de la famille Du Hamel.
Celui de Valentin de Pardieu, l'un des plus prestigieux gouverneurs de Gravelines, a été détruit.

La citerne militaire : construite entre 1724 et 1725.
La caserne Varennes : édifiée en 1737, pouvait alors accueillir près de 600 soldats.
La casemate Uxelles : édifiée sous la Révolution et l'Empire
La porte de Dunkerque, dite porte aux boules, construit au xixe siècle.
L'hôtel de ville, construit en style classique sous la Restauration.

Le beffroi, construit en 1827, a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2005. Il fait partie du groupe des Beffrois de Belgique et de France

En 1302, sous Philippe le Bel, Oudard de Maubuisson prend la ville et la saccage à nouveau, de même que les Anglais en 1383 après la prise de Calais (guerre des urbanistes et des clémentins).

Elle se relève lentement, un nouveau chenal est creusé au nord-est de la ville.
au Xve siècle, elle fut le théâtre de la réconciliation des maisons d'Orléans et de Bourgogne, où Philippe réconcilié emmène le duc d'Orléans à Saint-Omer, où il lui fit épouser Marie de Clèves, dont il paya la dot.

Langue régionale
Du fait d'une importante émigration en provenance de l'Artois, Gravelines s'est très tôt habitué à une forme de parlé picard spécifique du littoral plus ou moins intercompréhensible avec les autres formes de picard parlées dans le reste de la région Nord - Pas de Calais, tandis qu'à quelques kilomètres de là, à Bourbourg, on parlait encore flamand en 1800.

Les habitants de Gravelines, comme d'ailleurs tous les habitants du Nord - Pas de Calais, appellent « patois » leur forme de parlé picard.


source .wikipedia


Revenir en haut Aller en bas
http://www.solidarichti.com
 

Beffroi de Gravelines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUE DU BONHEUR  :: un peu d'histoire ch'ti :: C'est quoi le Nord-Pas-de-Calais ? :: 
Liste des beffrois du Nord-Pas-de-Calais
 :: Gravelines
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com